Nous devons accueillir les résultats nationaux avec humilité mais aussi avec la forte ambition de faire reculer davantage les craintes de nos concitoyens, notamment dans la ruralité.

Dans nos villes, les élections européennes ont mobilisé un électorat pro-européen et progressiste.

Partout dans la 6ème circonscription, la liste Renaissance arrive largement en tête. Avec un taux de participation à 53,5 % : la liste Renaissance atteint 35,08 %, suivie par EELV 14 % puis Les Républicains avec 13 % et le Rassemblement National à 12%.

Il ressort de ces résultats l’attachement des habitants de notre territoire à l’Europe et leur volonté d’envoyer aux parlements européens, des députés compétents qui œuvreront à la refondation et la construction de l’Europe.

A Saint-Germain-en-Laye, les votes sont à 39 % pour la liste de majorité. C’est un score sans appel pour les Républicains avec moins de 17 %.

A Achères, 2ème ville de la circonscription, comme à Carrières-sous-Poissy, les votes sont nettement favorables à la liste Renaissance (23,6 % pour Achères, 25,8 % pour Carrières-sous-Poissy). Néanmoins, le RN est autour de 17% dans ces deux villes. Cela nous incite, si besoin était, à faire davantage pour le développement de ces villes et à prendre en compte des attentes de la population.

Dans la ville du Pecq, la liste de la majorité atteint 33 % devant la liste EELV qui obtient 15,7 %. Cela nous engage à obtenir des résultats concrets pour le respect de l’environnement et de la biodiversité (transports, banque pour le climat…) tant sur le plan européen que dans notre territoire.

Les résultats de vote sont particulièrement élevés en faveur de la liste Renaissance dans nos beaux villages : 43 % pour Aigremont, 42 % pour Villennes sur Seine, 41 % pour Mareil-Marly, 40 % pour Chambourcy et 37 % pour Médan.

Ces bons résultats sont le fruit d’une campagne active sur le terrain, avec de nombreux événements organisés et qui a débuté le 20 février dernier, lorsque Nathalie Loiseau, alors ministre en charge des Affaires Européennes est intervenue à Saint-Germain-en-Laye, lors d’une conférence-débat qui a réuni 300 personnes. C’est le souhait des habitants d’envoyer à Strasbourg des euro-députés volontaires et fidèle à leur engagement qui a permis à la liste Renaissance d’envoyer 23 colistiers au Parlement Européen.

Merci,

Natalia Pouzyreff

 

Share This