[Lettre Info n°3] La problématique des déchets sauvages3 min read

La mer de déchets de Carrières-sous-Poissy, 7000 tonnes de déchets sur 75 ha

Dès mon élection, j’ai interpellé le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire (MTES) en la personne de Brune Poirson au sujet de la plaine de Carrières-sous-Poissy souillée par 7000 tonnes de déchets sauvages.

En avril 2018, un groupe de travail sur les déchets sauvages a ainsi été constitué par la Ministre, dont les travaux seront repris au titre du prochain projet de loi sur l’économie circulaire. Au sein de ce groupe de travail, je veille notamment à ce que le régime de sanction soit renforcé et fassent l’objet de poursuites systématiques.

Au niveau local, j’ai organisé un colloque en juin dernier en partenariat avec la ville de Carrières-sous-Poissy, la Communauté Urbaine Grand Paris Seine & Oise et la région Ile-de-France afin de présenter des projets dans le cadre de sa réhabilitation qui pourraient apporter une solution de financement pour le nettoiement. Le travail de tous les acteurs en coopération doit se poursuivre.

La Communauté Urbaine Grand Paris Seine & Oise (GPS&O) a reçu 800 000 € de l’Etat pour entamer le tri des déchets. J’ai adressé un courrier à Philippe Tautou, président de la Communauté Urbaine afin que ces travaux débutent au plus vite.

Retrouvez la présentation de la feuille de route économie circulaire ici

 

Share This