Retrouvez l’ensemble de mon activité parlementaire à l’Assemblée nationale et en circonscription dans cette lettre d’information 📨.

🖋️ ÉDITO 🖋️

Mes Chers concitoyens, 

Au lendemain des élections départementales et régionales, je tiens tout d’abord à remercier les présidents, assesseurs et scrutateurs bénévoles, toutes ces personnes qui ont donné de leur temps pour tenir les bureaux de vote. Je remercie également les maires et leurs équipes qui ont veillé au bon déroulement des scrutins.

Certes, l’abstention a été massive, mais le vote s’est exprimé et le résultat en faveur des « sortants » est incontestable. En reconduisant les figures représentatives de l’action politique locale, les Franciliens ont exprimé une préférence pour la stabilité. Ce besoin de stabilité peut se comprendre au sortir d’une crise sanitaire qui a été suffisamment douloureuse.

Pour la majorité présidentielle, l’enjeu est de s’ancrer progressivement au sein des instances territoriales afin de faire entendre la pluralité des opinions. Ainsi, 15 de nos candidats vont faire leur entrée au Conseil régional. Ils y porteront nos engagements, toujours à l’écoute des Franciliens et dans une approche constructive avec la présidence de la Région. Par contraste, je regrette que le Conseil départemental reste monocolore. Aussi, j’exprime une attente forte auprès des nouveaux élus pour le renouvellement des pratiques de cette instance départementale, comme des politiques notamment celles menées sur le plan social.

Enfin à l’échelle nationale, le recul du RN apporte une réelle satisfaction, il ne doit plus être vu comme la valeur « refuge » de tous les mécontentements. En revanche, en tant que responsables politiques, nous devons nous escrimer à faire reculer l’abstention, à susciter l’intérêt de ceux qui ne se sont pas exprimés, et à redonner le goût pour la « chose politique ». C’est là notre défi d’ici les prochaines échéances qui verront les élections présidentielles les 10 et 24 avril 2022.

Par ailleurs, après une séquence intense consacrée à la loi de programmation militaire (LPM) et à l’animation du groupe de travail « Politique étrangère et de défense » que je coordonne au sein de l’Assemblée parlementaire franco-allemande (APFA), je vais me replonger au mois de juillet dans la lutte contre les rodéos motorisés et les nuisances sonores.

Je souhaite un bel été à ceux qui partent en vacances et je vous dis à très vite.


Natalia Pouzyreff, Députée des Yvelines

➡️ Et aussi :

En circonscription :

➡️ À l’Assemblée nationale

Share This