Retrouvez l’ensemble de mon activité parlementaire à l’Assemblée nationale et en circonscription dans ma lettre d’information.

Mes Chers concitoyens, 

En ce début d’année, les travaux de l’Assemblée nationale ont repris avec l’adoption de la proposition de loi contre la maltraitance animale, puis par l’examen du projet de loi visant à conforter les principes républicains qui fait écho au discours du Président de la République aux Mureaux le 2 octobre 2020. Le texte de loi se prononce contre toute tentative de séparatisme religieux et sectaire, en s’appuyant sur le fondement de la loi de 1905 garantissant la liberté de conscience de chacun.

Parallèlement, la majorité appelle à une accélération des politiques en faveur de l’égalité des chances. De premières mesures fortes ont été annoncées le 29 janvier à Grigny par le Premier Ministre Jean Castex lors du Comité interministériel à la ville (CIV). Parmi celles-ci, il faut retenir la création de 46 nouvelles cités éducatives en complément des 80 précédemment lancées, dont une à Poissy pour les Yvelines. Le retour des services publics est une priorité avec le recrutement de 500 conseillers pôle emploi supplémentaires chargés d’amplifier la politique d’insertion dans nos territoires. Afin de privilégier la mixité sociale, il est également prévu d’instaurer une limitation à 40% du taux de logement social dans les communes qui comptent le plus de quartiers défavorisés.

Il s’agit d’un effort sans précédent en matière de politique de la ville. Il s’accompagne du renforcement des moyens dédiés aux quartiers de reconquête républicaine grâce au recrutement de 300 éducateurs spécialisés et 300 médiateurs. Ils seront spécifiquement formés pour réinvestir le terrain en s’adressant plus particulièrement aux mineurs.

En même temps, afin de s’attaquer aux problèmes de violences urbaines, les forces de l’ordre sont déployées sur le terrain pour lutter contre tout « séparatisme économique », celui-là même qui se nourrit des petits comme des plus gros trafics dans nos banlieues.

En immersion une soirée avec la BST (Brigade spécialisée de terrain), j’ai pu constater combien le travail de nos forces de l’ordre peut parfois être ingrat. Chaque jour, ils interviennent pour appréhender les délinquants. Cette tâche, digne de Sisyphe, appelle le législateur à approfondir sa réflexion quant à des solutions possibles pour affermir la réponse pénale.

Enfin, dans une situation encore incertaine au regard de la progression du virus, je vous appelle encore à faire bloc, ensemble nous pouvons le faire.

Fidèlement,

Natalia Pouzyreff
Députée des Yvelines

Lire la suite de la lettre d’information
S’abonner à la lettre d’information

Share This