Co-rapporteure de la mission d’évaluation de la loi de 2018 renforçant la lutte contre les rodéos motorisés, nous tenions à venir à Lyon avec le député Robin Reda, afin d’évaluer l’application de la loi sur ce territoire gravement affecté par ce phénomène.

C’est pourquoi le jeudi 29 juillet, nous étions, aux côtés de ma collègue députée Anissa Khedher, réunis à la Préfecture du Rhône pour mener une série d’auditions avec les élus locaux, représentants des forces de l’ordre et de la justice.

Depuis trois ans, cette loi a fait son chemin. Ainsi les condamnations sont passées de 92 en 2018 à 991 en 2020. Depuis le début de l’année, les forces de l’ordre ont déjà procédé à plus de 700 interpellations et plus de 1 000 véhicules ont été saisis. Ces résultats démontrent que la création de ce délit a constitué un outil utile à nos forces de l’ordre pour réprimer ces méfaits sur le terrain et aussi que la réponse pénale a suivi. Pour autant, je me félicite que cette mission nous permette d’évaluer l’efficacité de la loi et éventuellement, d’en améliorer la portée.

En septembre prochain, nous présenterons les conclusions de notre mission d’évaluation en commission des Lois. Ce rapport comportera également plusieurs pistes pour renforcer la loi de 2018.

Share This